Information

Producteurs

Nouveaux produits

Il était une fois le Daiquiri

Une légende raconte qu’un soir de l'année 1896, un ingénieur de mines, Jennings Cox, qui habitait à Santiago de Cuba, avait invité quelques amis chez lui pour se délecter de quelques verres de Gin. Sa dernière bouteille étant vide, il eut l'idée de cueillir quelques citrons verts dans son jardin et d'en faire un cocktail glacé avec du rhum local. Le Daiquiri était né. Cette boisson rafraîchissante tire son nom de la plage de Daiquiri, proche de la mine. Ce fut un succès immédiat. Bientôt tous les travailleurs de la ville se mirent à en boire ; puis le Daiquiri gagna les bars de Santiago de Cuba et par la suite le mythique Floridita, à La Havane. Où, consécration ultime, l'écrivain Ernest Hemingway l'adopta à son tour, l'immortalisant dans une phrase bien sentie : « Mon Mojito à La Bodeguita, mon Daiquiri au Floridita »

Recette-Daiquiri.jpg

Recette du Daiquiri

Temps de préparation : 5 minutes. Ingrédients : Pour un verre :

  • Rhum blanc 50 ml (si vous souhaitez acheter du rhum)
  • Jus de citron vert 25 ml
  • Une cuillère de sucre blanc de canne à sucre
  • Glaçons ou glace pilée
  • Quelques tranches de citron vert pour décorer le verre.

Conseils

Versez le jus citron très fraîchement pressé, le sucre et le rhum dans un shaker à cocktail – dans cet ordre, car les acides vont toujours en premier.

Ajoutez à la fin quatre ou cinq glaçons. Couvrez et agitez pendant quinze secondes, puis servez en filtrant le breuvage dans un verre à cocktail (une flûte ou un verre à Martini - si le verre est glacé, c'est encore mieux) et décorez avec une tranche de citron vert.

Pour obtenir une version « frozen », mélangez plutôt les ingrédients dans un mixeur avec davantage de glace.

Le Daiquiri classique est légèrement acide. Si vous le préférez plus doux, ajoutez un peu de sucre.

La version « Fizz » s'élabore avec de l'eau gazeuse.

Vous pouvez aussi tester le cocktail avec d'autres rhums que le rhum Blanc, varier les plaisirs en ajoutant du jus ou une liqueur de fraises, d'ananas, oranges ou, à la manière du Floridita, une infime dose de Marrasquino pour l'adoucir.

Accompagnez le tout d'une excellente musique cubaine et le tour sera joué !